Les Tophams prouvent que sortir de sa zone de confort mène au succès

Lorsque Nikki et Lucas Topham ont découvert doTERRA®, ce n’était pas la première fois qu’ils utilisaient des huiles essentielles. En fait, les Tophams utilisaient les huiles essentielles depuis 12 ans avant de découvrir doTERRA. Quand l’amie de Nikki lui a parlé pour la première fois de doTERRA, elle et Lucas étaient hésitants à cause de toutes les marques qu’ils avaient essayées dans le passé.

Ils ont commencé à utiliser les produits doTERRA et les ont comparés aux autres huiles essentielles qu’ils utilisaient à l’époque. Ils ont essentiellement testé doTERRA à côté des produits qu’ils utilisaient auparavant, pour voir lesquels ils préféraient. Après un peu d’expérimentation, les Tophams ont décidé qu’ils voulaient continuer avec doTERRA. Bien que Nikki soit restée éloignée des affaires de doTERRA pendant un certain temps, après avoir vu à quel point elle et sa famille aimaient les produits, elle a voulu « les payer » en partageant avec les autres.

Bien qu’elle ait constamment insisté sur le fait qu’elle n’était pas vendeuse, elle a commencé à voir comment le partage de doTERRA lui permettait de vraiment servir les autres, surtout les autres mères. Même si Nikki était enthousiaste à propos de doTERRA, le partage n’a pas toujours été facile pour elle. Elle avait déjà éprouvé des sentiments d’anxiété dans le passé, et l’idée de promouvoir sa propre entreprise a suscité beaucoup d’anxiété sociale. « J’ai dû sortir immédiatement de ma zone de confort », dit-elle. « Je ne devais pas parler de moi, mais de servir les gens. » Sa motivation à servir les autres est ce qui a aidé Nikki à surmonter son anxiété sociale.

Comme elle cherchait quelqu’un à servir tous les jours, partager doTERRA est devenu plus facile pour elle. Bien qu’elle n’était pas à l’aise au début, Nikki a commencé à atteindre ses objectifs à mesure que l’entreprise se développait. Après quelques succès, les Topham se sont sentis à l’aise avec leur réussite. Ils avaient atteint un point où Nikki pouvait compléter le revenu de Lucas, et ils en étaient satisfaits. Nikki et Lucas sont restés dans cette nouvelle zone de confort pendant un bon moment avant que Nikki ne réalise qu’elle voulait pousser encore plus loin.

Au départ, la motivation de Nikki pour bâtir l’entreprise était en grande partie liée à ses finances. Cependant, au fil du temps, elle a découvert que sa motivation commençait à venir de son désir de servir les autres. Elle voulait aussi aider son équipe à devenir financièrement stable et souhaitait renforcer ses relations existantes. Elle dit : « J’aime mon équipe, j’aime établir des relations et passer du temps avec eux, alors leurs rêves ont vraiment commencé à compter pour moi ».

Parce qu’ils aiment tellement leur équipe, les Topham s’efforcent de partager ce qu’ils ont appris au cours de leur voyage vers Diamond. Nikki dit souvent à ses dirigeants : « Travaillez plus sur vous-même que sur votre entreprise. » Nikki et Lucas croient tous deux beaucoup au développement personnel et font le nécessaire pour le bien de leur équipe, même si cela les met mal à l’aise. Lucas dit : « Avec le développement personnel, l’une des choses les plus difficiles est en fait d’avoir des conversations critiques avec les dirigeants. Parfois ce n’est pas drôle, mais il faut apprendre à le faire aussi. »

Comme ils ont appris à aller au-delà de leur zone de confort et à faire des choses difficiles, Lucas et Nikki ont réussi à bâtir leur entreprise et à soutenir leur équipe. Bien que Nikki ait eu du mal à douter d’elle-même au début, elle n’a rien laissé l’arrêter sur la route du rang Diamond. Les Tophams font de leur mieux pour transmettre leur confiance à leur équipe.

Lucas dit qu’ils voient souvent le maque de confiance en soi chez les leaders et ceux qui commencent. Il dit que ces personnes doivent non seulement surmonter leurs doutes, mais qu’elles doivent aussi avoir le sentiment qu’elles méritent ce genre de succès. Nikki ajoute : « Non seulement tu dois vaincre ton propre doute, mais tu dois aider les autres à passer à travers le doute, même si tu en as encore quelques-uns. »

Nikki est reconnaissante que doTERRA lui ait fourni une plate-forme qui lui a permis de dépasser son anxiété sociale et son manque de confiance en elle, et d’aider les autres à dépasser leur zone de confort. « J’adore ce métier parce que tout le monde peut réussir si tu trouves ce qui te convient. »

Je veux devenir Conseiller Bien-être !