Comment se débarrasser des nausées : 6 remèdes maison

Nous l’avons tous ressenti à un moment ou à un autre de notre vie – ce sentiment « bizarre » dans l’estomac qui se lève lentement et nous laisse chaud, étourdi et carrément mal à l’aise. Les nausées ne sont pas agréables et peuvent être causées par un certain nombre de facteurs, tant psychologiques que physiques, alors ne serait-il pas utile de savoir comment s’en débarrasser ? La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des moyens sûrs et économiques de réduire naturellement les symptômes de nausée.

human-3586707_1920

Saviez-vous que la nausée est en fait un mécanisme protecteur complexe ? Les symptômes de la nausée sont influencés par les messages qui sont envoyés au cerveau en raison d’une menace, comme un blocage intestinal, une forte émotion négative ou une accumulation toxique dans le corps.

La nausée est la sensation que vous pouvez vomir, en vidant de force le contenu de l’estomac par la bouche. Lorsque vous vous sentez nauséeux, vous pouvez devenir pâle, avoir des sueurs froides, produire de la salive supplémentaire et remarquer une augmentation de la fréquence cardiaque ou du pouls. Dans certains cas, les vomissements soulageront la sensation de nausée parce que l’organisme a éliminé la substance nocive ou le blocage digestif qui causait la sensation.

Alors que la médecine conventionnelle exige des antihistaminiques et d’autres médicaments pour soulager les nausées, il existe aussi des remèdes naturels contre les nausées, dont certains sont déjà présents dans votre cuisine. Le gingembre, la vitamine B6, la tisane à la camomille et le citron, l’huile essentielle de menthe poivrée et l’huile de cannabis aident à éliminer les nausées de façon entièrement naturelle.

Se débarrasser des nausées : 6 traitements naturels

1. Gingembre

Le rhizome de Zingiber officinale, communément appelé gingembre, est utilisé comme remède contre les nausées dans divers systèmes de médecine traditionnelle depuis plus de 2 000 ans. De nombreuses études précliniques et cliniques ont montré que le gingembre possède des effets de réduction des nausées contre différents stimuli. (1)

En 2000, des chercheurs de la School of Postgraduate Medicine and Health Sciences du Royaume-Uni ont effectué un examen systématique des données probantes issues d’essais cliniques comparatifs randomisés pour ou contre l’efficacité du gingembre contre les nausées et vomissements. Une étude a été trouvée pour chacune des affections suivantes : mal de mer, nausées matinales et nausées provoquées par la chimiothérapie. L’ensemble des études a favorisé le gingembre par rapport au placebo. (2, 3)

Pour se débarrasser des nausées et profiter des bienfaits médicinaux du gingembre, buvez du thé au gingembre tout au long de la journée. Pour préparer votre propre thé au gingembre, coupez la racine de gingembre en tranches et placez-les dans une casserole d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrez ensuite le gingembre et vous êtes prêt à boire. Vous pouvez également trouver du thé au gingembre dans la plupart des épiceries.

De plus, vous pouvez utiliser de l’huile essentielle de gingembre si vous préférez.

2. Vitamine B6

La vitamine B6 joue un rôle important dans toute une gamme de fonctions physiques et psychologiques, y compris sa capacité à soulager l’indigestion et à réduire les nausées de la grossesse.

Une étude randomisée, à double aveugle et contrôlée par placebo, menée au Collège de médecine de l’Université de l’Iowa, a porté sur 31 patientes qui ont reçu des comprimés de 25 mg de vitamine B6 par voie orale toutes les huit heures pendant 72 heures et 28 femmes qui ont reçu un placebo dans le même régime. 12 des 31 patients du groupe recevant de la vitamine B6 ont éprouvé de graves nausées avant le traitement.

Au bout de trois jours de traitement, seulement 8 des 31 patients du groupe recevant de la vitamine B6 avaient des vomissements. Après le traitement, il y avait une différence significative dans le score moyen de « différence dans les nausées » entre les patients souffrant de nausées sévères recevant la vitamine B6 et le placebo. (4)

Pour vous débarrasser des nausées, prenez 25 milligrammes de vitamine B6 trois fois par jour jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

3. Huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est recommandée pour ses effets antiémétiques et antispasmodiques sur la paroi gastrique et le colon. Un mécanisme d’action possible de l’huile essentielle de menthe poivrée dans le système gastro-intestinal est l’inhibition des contractions musculaires induites par la sérotonine et la substance P, qui agit comme un neurotransmetteur. Plusieurs études ont montré l’efficacité de l’huile essentielle de menthe poivrée dans la réduction des nausées et vomissements postopératoires.

En 2012, des chercheurs du Molloy College de New York ont évalué les effets de l’aromathérapie sur la gravité des nausées postopératoires chez les femmes qui subissent une intervention chirurgicale dans l’unité de soins postanesthésiques. Les femmes se plaignant de nausées postopératoires ont reçu des antiémétiques traditionnels, l’inhalation d’huile essentielle de menthe poivrée ou de vapeur saline. Les résultats ont indiqué un bon effet de l’arôme dans la réduction des nausées, bien que la signification statistique n’ait pas été atteinte en raison du petit échantillon de patients. (5)

Une étude réalisée en 2013 visait à déterminer l’efficacité de l’huile essentielle de menthe poivrée dans la prévention des nausées et des vomissements provoqués par la chimiothérapie. Les chercheurs ont constaté une réduction significative de l’intensité et du nombre d’événements émétiques au cours des 24 premières heures de traitement, comparativement aux groupes témoins, et aucun effet secondaire indésirable n’a été signalé. Le coût du traitement a également été réduit lorsque l’huile essentielle de menthe poivrée a été utilisée. (6)

Il existe un certain nombre d’utilisations de l’huile essentielle de menthe poivrée contre la nausée. Essayez de frotter une ou deux gouttes à l’arrière du cou et à la plante des pieds. Vous pouvez également ajouter cinq à dix gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans un bain d’eau froide ou tiède ou ajouter deux à trois gouttes à une compresse froide et la placer sur votre tête.

4. Tisane à la camomille

La camomille est l’une des tisanes les plus populaires au monde. En fait, environ un million de tasses sont consommées chaque jour. Les sachets de tisane de camomille sont disponibles au marché ou à l’épicerie, et ils contiennent souvent de la poudre de fleur de camomille, pure ou mélangée à d’autres herbes médicinales populaires.

Traditionnellement, la camomille a été utilisée comme relaxant digestif et pour traiter divers troubles gastro-intestinaux, notamment les nausées, les vomissements, l’indigestion, le mal des transports et la diarrhée. Elle aide à éliminer les nausées en dissipant les gaz, en apaisant l’estomac et en détendant les muscles qui font circuler les aliments dans les intestins. (7)

5. Citron

Le citron est surtout connu pour sa capacité à nettoyer les toxines de n’importe quelle partie du corps, mais saviez-vous qu’il est aussi un remède naturel contre la nausée ?

Un essai clinique contrôlé, randomisé et à double aveugle, mené en 2014, a examiné l’effet de l’aromathérapie par inhalation de citron sur les nausées et les vomissements pendant la grossesse. Une centaine de femmes enceintes ayant des nausées et des vomissements ont été réparties entre les groupes d’intervention et les groupes témoins. De l’huile essentielle de citron et un placebo ont été administrés par inhalation lorsque les patients avaient des nausées. Il y avait une différence statistiquement significative entre les deux groupes. Les scores moyens des nausées et de l’intensité des vomissements au cours des deuxième et quatrième jours de traitement dans le groupe d’intervention étaient significativement inférieurs à ceux du groupe témoin, ce qui suggère que l’odeur de citron peut être efficace pour réduire la nausée chez les femmes enceintes. (8)

Pour se débarrasser des nausées avec du citron, il suffit de couper un citron frais et d’inhaler chaque fois que vous avez des nausées. Vous pouvez aussi mordre un citron, utiliser de l’huile essentielle de citron ou boire de l’eau citronnée lorsque des symptômes de nausées apparaissent.

6. Huile de cannabis

L’huile de cannabis controversée est une herbe qui pousse naturellement et qui est utilisée depuis des milliers d’années pour traiter les problèmes de santé. Aux États-Unis, le cannabis est une substance contrôlée, et il est classé comme agent de l’annexe 1, ce qui signifie qu’il s’agit d’une drogue qui présente un risque accru d’abus. Cependant, il a la capacité de combattre un certain nombre de problèmes de santé et de maladies. Les chercheurs affirment que la valeur thérapeutique des cannabinoïdes est trop élevée pour être mise de côté. (9)

L’effet de réduction des nausées des cannabinoïdes a été démontré chez une grande variété d’animaux qui vomissent en réponse à un stimulant toxique, tout comme les humains. Récemment, les résultats d’expériences sur des animaux suggèrent que les cannabinoïdes pourraient être particulièrement utiles dans le traitement des symptômes de nausées les plus difficiles à contrôler chez les patients en chimiothérapie. (10)

Des chercheurs de la Temple University School of Medicine ont découvert que plusieurs récepteurs cannabinoïdes jouent un rôle dans la régulation de la prise alimentaire, des nausées et des vomissements, de la sécrétion gastrique et de la protection gastrique, de l’inflammation intestinale et de la prolifération cellulaire dans les intestins. (11)

Les personnes qui utilisent l’huile de cannabis comme moyen de traitement l’ingèrent avec une seringue orale ou en l’ajoutant à un liquide qui masque son fort goût. La plupart des patients commencent avec une très petite quantité et augmentent les doses de traitement sur une longue période de temps, ce qui peut être nécessaire pour ceux qui souffrent de nausées chroniques.

Certains États offrent du cannabis pour des raisons médicales, ce qui peut nécessiter une note médicale ou une preuve de maladie. Cependant, n’utilisez pas d’huile de cannabis ni aucun produit à base de cannabis si vous êtes enceinte ou si vous risquez de le devenir. Certaines données indiquent que les femmes qui consomment du cannabis pendant leur grossesse peuvent augmenter le risque que leurs enfants naissent avec des malformations congénitales ou avec un poids très faible.

Autres conseils pour réduire les nausées

En plus de ces six moyens naturels pour se débarrasser des nausées, voici quelques conseils qui peuvent soulager les symptômes.

  • Prenez l’air, ouvrez une fenêtre et allez vous promener dehors.
  • Appliquez une compresse fraîche sur le front ou la nuque.
  • Restez assis pendant environ une heure après avoir mangé pour soulager toute pression sur l’estomac.
  • Essayez des thérapies alternatives comme la méditation et l’acupuncture.
  • Mangez de plus petits repas.
  • Essayez de manger des graines germées le matin pour calmer l’estomac.
  • Évitez les aliments riches en gras qui ralentissent la digestion.
  • Évitez de consommer des boissons gazeuses qui peuvent produire du gaz.
  • Étirez-vous et respirez profondément pour réduire l’anxiété.
  • Buvez beaucoup d’eau.

Causes profondes des nausées

Lorsque vous avez des nausées, c’est parce que la partie du cerveau appelée « centre des vomissements » reçoit et réagit aux messages envoyés par d’autres parties du corps ou du cerveau. Le centre de vomissement comprend une zone appelée zone de déclenchement des chimiorécepteurs, qui fait partie du bulbe rachidien et reçoit des messages pour déclencher le vomissement.

Ces messages chimiques proviennent d’un certain nombre de sources, notamment :

  • L’estomac et les intestins, qui réagissent à une obstruction, une pression, une irritation, une infection ou une constipation.
  • Le corps qui peut présenter un déséquilibre ou une anomalie dans la circulation sanguine.
  • Le cerveau, qui peut subir une pression accrue en raison de la croissance d’une tumeur.
  • Les émotions, telles que l’anxiété, l’épuisement et la peur.
  • Les sens, y compris la vue, le goût, l’odorat et la douleur.
  • L’oreille interne, qui envoie des messages de mal des transports, de vertiges ou d’étourdissements au cerveau lorsque les messages des yeux ne correspondent pas à ceux de l’oreille interne, ou centre d’équilibre.

Certaines des causes les plus courantes de nausées comprennent :

  • Nausées matinales pendant la grossesse
  • Intoxication alimentaire
  • Mal des transports
  • Symptômes de la grippe
  • Douleur intense, comme des calculs rénaux
  • Détresse de la vésicule biliaire
  • Maux de tête migraineux
  • Stress émotionnel
  • Lésion cérébrale ou tumeur
  • Crise cardiaque
  • Manger trop
  • Boire trop d’alcool
  • Ingestion de toxines
  • Traitements médicaux, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie

Les nausées et les vomissements sont fréquents pendant la grossesse et touchent de 70 à 80 % de toutes les femmes enceintes. Aux États-Unis, cela se traduit par environ 4 millions de femmes touchées chaque année. Bien que la plupart des femmes souffrant de nausées matinales présentent des symptômes limités au premier trimestre, un faible pourcentage d’entre elles ont une évolution prolongée et les symptômes se prolongent jusqu’à l’accouchement. Le but du traitement est d’améliorer les symptômes tout en minimisant les risques pour la mère et le fœtus. (12)

Selon des chercheurs de l’Université de l’Arkansas pour les sciences médicales, la plupart des épisodes de vomissements aigus, d’une durée inférieure à 48 heures, ont un facteur déclencheur évident qui peut être géré en éliminant l’agent déclencheur. Ces déclencheurs comprennent les infections, les intoxications alimentaires, les maladies virales, les surcharges toxiques, le stress émotionnel ou les traitements médicaux.

D’autre part, les nausées chroniques et inexpliquées peuvent être un défi. La cause nécessite souvent une enquête spéciale et un examen physique détaillé. Les troubles gastroduodénaux fonctionnels, comme le syndrome des vomissements cycliques, les vomissements fonctionnels et les nausées idiopathiques chroniques, devraient être envisagés si les examens ne révèlent rien. (13)

Symptômes des nausées

Les symptômes des nausées ne sont pas douloureux, mais ils sont très inconfortables et souvent difficiles à décrire. Les sensations sont ressenties dans la poitrine, la partie supérieure de l’abdomen ou à l’arrière de la gorge.

Les nausées sont souvent associées à des étourdissements, des maux de tête, des vertiges, des spasmes, des vomissements, des douleurs abdominales et des diarrhées.

Les nausées qui entraînent des vomissements peuvent entraîner une déshydratation, ce qui entraîne des changements cutanés, des lèvres et une bouche sèches, des yeux enfoncés, des pleurs sans larmes, une soif accrue et une respiration rapide. Les enfants sont plus à risque de déshydratation parce qu’ils ne reconnaissent pas les signes ; il est donc important que les adultes qui s’occupent d’enfants malades fournissent beaucoup de liquides et fassent attention à ces symptômes.

Traitement conventionnel des nausées

Les antihistaminiques en vente libre, comme le dimenhydrinate, sont couramment utilisés pour éliminer les nausées, le mal des transports, les vomissements et les étourdissements. Le dimenhydrinate se présente sous forme de comprimé à prendre par voie orale, habituellement pour prévenir le mal des transports. Il est important que vous consultiez votre professionnel de la santé avant de prendre du dimenhydrinate si vous êtes enceinte ou si vous subissez une chirurgie. Parmi les effets secondaires, mentionnons la somnolence, les maux de tête, la vision trouble, la sécheresse de la bouche et les troubles de la coordination.

Une étude réalisée en 2007 a testé l’efficacité du dimenhydrinate et du gingembre dans le traitement des nausées et des vomissements pendant la grossesse sur 170 femmes enceintes. Les participantes ont pris une capsule de gingembre deux fois par jour ou une capsule identique de 50 milligrammes de dimenhydrinate deux fois par jour. D’après les données présentées, le gingembre était tout aussi efficace que le dimenhydrinate dans le traitement des nausées et des vomissements, et il a peu d’effets secondaires. (14)

La scopolamine transdermique est un timbre cutané utilisé pour prévenir les nausées et les vomissements causés par le mal des transports ou le rétablissement après une anesthésie ou une chirurgie. Il agit en corrigeant le déséquilibre des substances naturelles qui se produisent dans le mal des transports et il bloque les signaux au cerveau qui causent la nausée. Le timbre peut entraîner une vision trouble, une sécheresse de la bouche, des étourdissements, une diminution de la transpiration, de la constipation et des démangeaisons légères sur le site d’application. Si vous êtes enceinte, assurez-vous de communiquer avec votre fournisseur de soins de santé avant d’utiliser la scopolamine transdermique.

Se débarrasser des nausées : suggestions

  • La nausée est causée par un déclencheur qui envoie des messages au centre des vomissements dans le cerveau. Les messages peuvent provenir de l’estomac et des intestins, d’autres parties du cerveau, des sens, de l’oreille interne ou du corps ou du flux sanguin.
  • Les nausées sont souvent associées à des vertiges, des maux de tête, des étourdissements, des vomissements, des douleurs abdominales et des diarrhées.
  • Il existe des moyens naturels de se débarrasser des nausées, comme boire du gingembre ou du thé à la camomille, utiliser de l’huile essentielle de menthe poivrée, sucer ou inhaler un citron, prendre un supplément de vitamine B6, et dans les cas extrêmes, utiliser de petites doses d’huile de cannabis.
  • Certains changements au mode de vie peuvent aussi aider à réduire les nausées, notamment prendre l’air, boire beaucoup d’eau, appliquer une compresse fraîche sur la tête et manger de plus petits repas pendant la journée.

pumpkin-3630614_1920.jpg

Quels sont vos remèdes contre la nausée ? Partagez-les avec nous dans les commentaires.

Publicités

7 réflexions sur “Comment se débarrasser des nausées : 6 remèdes maison

  1. Pingback: Les 9 principales propriétés de l’huile essentielle de citron + 18 utilisations – Zen Essentiel

  2. Pingback: L’huile essentielle de cannelier de Chine améliore la circulation sanguine, l’arthrite et la dépression – Zen Essentiel

  3. Pingback: Symptômes de l’otite, causes et facteurs de risque à éviter – Zen Essentiel

  4. Pingback: Huile essentielle : le guide complet du débutant – Zen Essentiel

  5. Pingback: 14 utilisations de l’huile essentielle de cèdre pour la sagesse, la beauté et plus encore – Zen Essentiel

  6. Pingback: 10 bienfaits de l’huile essentielle de lavande – Zen Essentiel

  7. Pingback: Huiles essentielles et sécurité – Zen Essentiel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s