Santé - Cœur

8 anticoagulants naturels que vous avez déjà dans votre cuisine

Les médicaments anticoagulants ont été impliqués dans des réactions indésirables graves, avec d’innombrables rapports de cas indiquant que l’utilisation de ces médicaments peut conduire à une hospitalisation pour des raisons telles que des saignements excessifs. Il est donc essentiel de connaître les anticoagulants naturels comme alternatives potentielles. (1)

Les thromboses sont parmi les affections sanguines les plus faciles à prévenir. En effet, elles peuvent être évitées par de simples modifications du mode de vie et du régime alimentaire.

L’ajout d’anticoagulants naturels à votre régime alimentaire et à votre programme de bien-être peut avoir un impact considérable, sans crainte d’effets secondaires indésirables.

Que sont les anticoagulants ?

Les anticoagulants sont utilisés pour prévenir le développement de caillots sanguins pouvant entraîner des problèmes de santé graves, comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Bien que les caillots sanguins soient nécessaires pour empêcher la perte de sang lors de blessures et pour permettre la cicatrisation des plaies, la formation de caillots dans le sang peut entraîner des complications dangereuses.

Les anticoagulants sont couramment prescrits aux patients souffrant de certaines affections cardiovasculaires, comme la thrombose veineuse profonde, l’irrégularité du rythme cardiaque et les maladies des vaisseaux sanguins. Certaines plantes servent également d’anticoagulants naturels en raison de leurs effets anticoagulants.

Types/Variétés d’anticoagulants

Pour les personnes souffrant de certaines affections sanguines ou cardiaques, l’utilisation d’anticoagulants est nécessaire. Pour la plupart des gens dans ces circonstances, les anticoagulants sont prescrits par les médecins à titre préventif.

Les anticoagulants sont des médicaments qui sont utilisés pour empêcher le sang de coaguler ou pour permettre aux caillots existants de se développer. Ces médicaments ralentissent le processus de coagulation du sang.

Voici quelques exemples d’anticoagulants :

  • CALCIPARINE
  • ÉNOXAPARINE CRUSIA
  • FRAGMINE
  • FRAXIPARINE
  • FRAXODI
  • HÉPARINE CHOAY
  • INHIXA
  • INNOHEP
  • LOVENOX

Il existe également des médicaments antiplaquettaires, comme l’aspirine, qui empêchent les cellules sanguines (ou plaquettes) de s’agglutiner et de créer un caillot.

Certains de ces médicaments sont des substances synthétiques qui sont dérivées de produits chimiques présents dans les anticoagulants naturels. Le piment de Cayenne, la cannelle et le gingembre, par exemple, contiennent des composés puissants qui sont utilisés pour créer des anticoagulants.

Dans certaines situations, il est possible d’utiliser ces herbes comme fluidifiant sanguin plus sûr, mais les personnes qui craignent sérieusement de futurs problèmes cardiaques, comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, doivent en parler à leur médecin avant d’utiliser une alternative naturelle aux médicaments anticoagulants.

Les 8 meilleurs anticoagulants naturels

  1. Curcuma

Le curcuma agit comme un anticoagulant naturel, et il a des effets antiplaquettaires. Une étude publiée dans BMB Reports indique que la curcumine, le polyphénol bénéfique du curcuma, a inhibé la thrombine, une protéase qui joue un rôle dans la coagulation sanguine. (2)

Les chercheurs ont conclu que la consommation quotidienne de l’épice peut aider à maintenir le statut d’anticoagulant.

Acheter

  1. Le piment de Cayenne

Le piment de Cayenne contient du salicylate, un agent anticoagulant naturel apprécié pour ses effets anti-thrombose. En outre, il contient également de la capsaïcine, dont plusieurs études ont démontré les propriétés hypolipidémiantes, antihypertensives, antidiabétiques et anti-obésité. (3)

Pour ces raisons, le piment de Cayenne est souvent pris sous forme de gélules pour favoriser la santé cardiovasculaire et la circulation sanguine.

Acheter

  1. Cannelle

La cannelle, en particulier la cannelle de Chine, est riche en coumarine, un puissant anticoagulant qui est en fait utilisé pour fabriquer de la warfarine. Cela dit, les recherches suggèrent que l’utilisation de suppléments de cannelle pendant une période prolongée peut être problématique, pouvant entraîner des problèmes de foie en raison de la consommation accrue de coumarine. (4)

Au lieu d’utiliser des compléments de « vraie cannelle », il est préférable de consommer de la cannelle dans votre alimentation normale en l’ajoutant aux repas et aux boissons.

Acheter

  1. Gingembre

Comme le piment de Cayenne, le gingembre contient du salicylate, une substance chimique qui a été étudiée pour sa capacité à prévenir la thrombose. Des études indiquent que le salicylate induit une anticoagulation modérée et peut prévenir la thrombose veineuse sans provoquer de complications hémorragiques. (5)

L’utilisation du gingembre pour ses propriétés anticoagulantes gagne en popularité, car les gens recherchent des approches plus naturelles aux anticoagulants conventionnels.

Des recherches mettent toutefois en garde les utilisateurs qui combinent des compléments oraux au gingembre et de la warfarine. Bien que les données à ce sujet aient été jugées insuffisantes, assurez-vous d’en discuter avec votre professionnel de la santé avant de combiner les traitements. (6)

Acheter

  1. Ail

La consommation quotidienne d’ail peut être utile pour prévenir la thrombose. Des études suggèrent que l’ail agit comme un anticoagulant.

Une étude a évalué la sécurité de l’utilisation de l’extrait d’ail avec la warfarine, un anticoagulant couramment prescrit. Les chercheurs ont découvert que l’extrait d’ail est relativement sûr et ne présente aucun risque sérieux pour les patients sous warfarine ou sous anticoagulants oraux, à condition qu’ils soient suivis par un professionnel de la santé. (7)

Acheter

  1. Vitamine E

La vitamine E est un fluidifiant sanguin naturel en raison de ses effets anticoagulants. Des études confirment que la vitamine E a une activité anticoagulante et qu’elle est un puissant fluidifiant sanguin. (8)

La prise de suppléments de vitamine E et la consommation d’aliments contenant de la vitamine E peuvent contribuer à prévenir les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Parmi les meilleurs aliments riches en vitamine E, on trouve l’avocat, les amandes, les graines de tournesol, les épinards, le brocoli et la mangue.

Acheter

  1. Faites de l’exercice

Rester actif aide à prévenir la formation de caillots sanguins. Il est donc important de bouger et de faire de l’exercice régulièrement. Il est largement admis que l’activité physique quotidienne est associée à une meilleure santé cardiovasculaire en raison de ses effets positifs sur la pression artérielle, la circulation sanguine, le cholestérol et la sensibilité à l’insuline. (9)

Essayez d’ajouter au moins 30 minutes d’exercice par jour à votre programme. Cela peut inclure tout type de mouvement qui fait travailler votre cœur, y compris la marche en montée, le yoga, l’haltérophilie et le vélo.

Veillez à boire beaucoup d’eau pendant l’exercice pour rester hydraté également.

Il est également important d’éviter de rester assis pendant une période prolongée. Veillez à vous lever, à vous déplacer et à vous étirer tout au long de la journée pour favoriser la circulation sanguine.

  1. Huile essentielle d’hélichryse

Bien que la recherche sur l’homme soit limitée, des études sur les rats suggèrent que l’utilisation topique de l’huile essentielle d’immortelle a des effets vasorelaxants, ce qui signifie qu’elle détend les vaisseaux qui transportent le sang et peut aider à réduire l’hypertension. (10)

Acheter

Comment ajouter au régime alimentaire ces anticoagulants naturels ?

Il est facile d’ajouter ces anticoagulants naturels à votre alimentation. Ils peuvent être inclus dans les repas pour ajouter de la saveur et des avantages nutritionnels.

Une autre façon de consommer ces herbes et épices est la tisane. La tisane au curcuma ou au gingembre peuvent être préparés à la maison et ajoutés à votre programme de santé quotidien.

Ces herbes sont également disponibles sous forme de gélules ou d’extraits, mais si vous comptez prendre des doses plus élevées, parlez-en à votre médecin au préalable.

En plus d’ajouter des anticoagulants naturels à votre alimentation pour réduire le risque de caillots sanguins, il est important de suivre un régime alimentaire sain, équilibré et riche en nutriments. Il est essentiel de maintenir un poids sain et de réduire l’inflammation, car ils favorisent des niveaux de cholestérol et de pression sanguine sains.

Voici un bref aperçu de ce que vous devriez manger pour améliorer votre état de santé général :

  • légumes colorés
  • légumes verts à feuilles sombres
  • fruits
  • légumineuses
  • céréales complètes
  • aliments riches en oméga-3
  • graisses saines

En plus d’intégrer des aliments sains pour le cœur dans votre alimentation, il est également essentiel d’éviter les aliments qui causent des dommages à votre corps. Il s’agit notamment des aliments contenant des édulcorants artificiels, du sucre et des glucides raffinés, des sodas diététiques, des produits de boulangerie contenant des graisses trans et de la consommation excessive d’alcool.

Risques et effets secondaires des anticoagulants naturels

Avant d’utiliser des anticoagulants naturels pour prévenir les caillots sanguins, parlez-en à votre prestataire de soins de santé et assurez-vous que ces aliments et suppléments n’interfèrent avec aucun de vos médicaments actuels.

Le sang fluidifié est-il mauvais ?
Comme tout ce qui touche à la santé, vous avez besoin d’un équilibre. Votre sang ne peut pas devenir si fluide qu’il ne puisse pas former de caillots et que vous risquiez de saigner abondamment.

Quelles vitamines ou quels aliments faut-il éviter lorsque l’on prend des anticoagulants ?
Cela dépend du type d’anticoagulants que vous utilisez, mais il peut être problématique de combiner des médicaments anticoagulants avec des anticoagulants naturels comme le curcuma, la cannelle, le gingembre, l’ail et les piments de Cayenne.

Le problème est de trop fluidifier le sang, alors avant de prendre un complément avec ces herbes, parlez-en à votre médecin. La consommation de ces herbes dans des portions alimentaires normales ne devrait cependant pas poser de problème.

Ces options naturelles peuvent ne pas être aussi efficaces que les médicaments anticoagulants. Si vous comptez sur ces derniers pour prévenir un problème de santé existant, consultez d’abord votre médecin pour vous assurer qu’il s’agit de la bonne méthode de traitement pour vos besoins.

Que retenir sur les anticoagulants naturels ?

  • Les anticoagulants naturels aident à prévenir les caillots sanguins qui peuvent entraîner des problèmes de santé graves comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
  • Souvent, des anticoagulants classiques sont prescrits pour empêcher la formation de caillots sanguins dangereux, mais beaucoup de ces médicaments ont des effets secondaires indésirables.
  • Lorsque cela est approprié et conseillé par un professionnel de la santé, l’utilisation d’anticoagulants naturels, tels que la cannelle, le gingembre, le piment de Cayenne et l’ail, a des effets antithrombotiques et anticoagulants, stimulant la santé cardiovasculaire et le bien-être général.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s