Les huiles essentielles pour bébés et enfants

Tout ce que je veux pour mes enfants, c’est la santé, le bonheur et la chance pour eux de vivre pleinement leurs vies sans douleur ni souffrance. C’est vraiment ce que toutes les mamans veulent pour leurs enfants. La chose la plus difficile quand on est parent, c’est de prendre des décisions pour ses enfants qui pourraient avoir une incidence sur ces choses. Les garder en bonne santé et en sécurité peut être une tâche difficile, et l’utilisation d’huiles essentielles pour les aider à guérir naturellement ne fait pas exception.

brothers-457234_640

La sécurité des huiles essentielles pour les bébés et les enfants

Les huiles essentielles, quelle que soit la qualité ou la marque de l’huile, sont une combinaison extrêmement concentrée de multiples constituants chimiques et nécessitent donc un certain degré de préoccupation avec la sécurité lors de leur utilisation. Cette semaine, nous allons apprendre à utiliser les huiles essentielles sans danger pour les bébés et les enfants ! Toutes les règles de sécurité que nous avons décrites dans l’article sur la sécurité avec les huiles essentielles restent valables pour les enfants, mais nous devons être encore plus prudents lorsque nous utilisons des huiles essentielles autour des bébés et des enfants. Les huiles essentielles doivent être beaucoup plus diluées pour les bébés que pour les adultes. Avec autant d’espèces différentes d’une même plante, il est important d’utiliser les bonnes espèces d’huiles essentielles. Pour vous faciliter la tâche (et éviter de jouer aux devinettes), j’ai ajouté les noms latins des huiles essentielles que j’énumère. Tous les noms latins listés sont le type d’huile essentielle que l’on considère sans danger pour l’utilisation. Lorsque vous achetez des huiles essentielles, assurez-vous de noter le nom latin de l’huile essentielle que vous achetez, pour vous assurer que vous obtenez la bonne.

Les bébés et les enfants ne devraient jamais ingérer d’huiles essentielles pures

Conservez toutes les huiles essentielles hors de portée des enfants et des bébés. Certaines huiles essentielles peuvent être toxiques en cas d’ingestion. Aucune huile essentielle ne doit être administrée par voie orale aux enfants. Selon Robert Tisserand, Essential Oil Safety ;

La majorité des cas d’empoisonnement aux huiles essentielles concernent des accidents avec de jeunes enfants, souvent âgés de 1 à 3 ans. Environ 75 % des cas aux États-Unis concernent des enfants de moins de 6 ans.

Si votre enfant ingère accidentellement des huiles essentielles, ne le faites pas vomir. Appelez votre médecin généraliste à moins que des signes d’empoisonnement ne soient présents, puis amenez immédiatement votre enfant et la bouteille qui a été consommée aux urgences les plus proches.

La dilution est très importante pour toutes les huiles essentielles

Il n’y a pas d’exception dans cette catégorie. Peu importe la marque que vous utilisez, l’huile essentielle que vous utilisez ou la quantité que vous utilisez, il n’est pas sécuritaire d’utiliser des huiles essentielles pure (sans huile végétale ou autre produit de dilution). Toutes les huiles essentielles doivent être diluées pour les bébés et les enfants. Il est également important de noter que lorsqu’on ajoute des huiles essentielles aux bains des enfants, il faut d’abord les diluer dans un support soluble dans l’eau, comme le miel, le lait ou la glycérine végétale. L’ajout d’huiles essentielles directement dans l’eau du bain, sans support, vous fait courir le risque d’irriter la peau. Il existe de nombreuses applications des huiles essentielles pour les bébés et les enfants, mais elles doivent être conservées loin du visage de l’enfant. Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées dans ou autour du nez chez les enfants. Je suggère souvent de masser les pieds avec de jeunes bébés plutôt que la poitrine et le dos, pour l’application la plus sûre des huiles essentielles.

Introduire une huile essentielle à la fois

Les allergies ne sont pas amusantes. Lorsque vous introduisez des huiles essentielles chez les bébés, vous devez vous rappeler que vous n’avez pas encore découvert les choses auxquelles ils sont allergiques. Il est important d’introduire les huiles essentielles une à la fois et avec parcimonie, à la fois pour surveiller les réactions de votre bébé et pour permettre à son corps de s’habituer lentement à cette huile essentielle. Ne pas introduire plus d’une huile essentielle par jour. Si votre bébé va avoir une réaction à une huile essentielle, il présentera probablement des signes de réaction dans les 15 à 30 premières minutes après l’inhalation ou l’application cutanée.

À partir de quel âge peut-on utiliser des huiles essentielles ?

Il n’est pas conseillé d’utiliser les huiles essentielles sur les bébés de moins de 3 mois car leur peau n’est pas encore mature et donc plus perméable et sensible aux huiles essentielles. Contrairement aux adultes, les nouveau-nés ne sont pas non plus capables de faire face aux réactions indésirables aux huiles essentielles. Il faut être encore plus prudent avec les bébés prématurés, en évitant toute utilisation d’huiles essentielles jusqu’à ce qu’ils atteignent au moins l’âge de 3 mois. Ceci n’est qu’une ligne directrice générale et il faut prendre grand soin de faire des recherches sur l’utilisation cutanée maximale de chaque huile essentielle individuellement avant de l’utiliser.

Huiles essentielles sans danger Bébé de 3 mois et +

La quantité maximale recommandée d’huiles essentielles utilisée sur les bébés de 3 mois et plus ne doit pas dépasser 0,2 % de la recette, ou 1 à 2 gouttes d’huile essentielle pour 30 ml d’huile végétale.

  • Achillée millefeuille (Achillea millefolium)
  • Aneth (Anthum graveolens)
  • Camomille, romaine et allemande (Anthemis nobilis, Matricaria rectutita)
  • Lavande (Lavendula angustifolia)

Huiles essentielles sans danger Bébé de 6 mois et +

Ceci n’est qu’une ligne directrice générale et il faut prendre grand soin de faire des recherches sur l’utilisation cutanée maximale de chaque huile essentielle individuellement avant de l’utiliser. La quantité maximale recommandée d’huiles essentielles pour les bébés de 6 mois et plus ne doit pas dépasser 0,5 % de la recette, ou 3 à 5 gouttes d’huile essentielle pour 30 ml d’huile végétale.

  • Arbre à thé (Melaleuca alternifolia)
  • Bergamote (Citrus bergamia) : huile phototoxique et peut provoquer des réactions phototoxiques sur votre peau si elle est utilisée avant d’aller au soleil. Les produits de diffusion et de lavage sont sans danger.
  • Cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum) est sans danger pour la diffusion seulement. L’écorce de cannelle n’est pas sans danger pour la peau, car elle est trop irritante. Utilisez plutôt des feuilles de cannelle pour les préparations topiques !
    Utilisez la feuille de cannelle (Cinnamomum verum) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Carotte (Daucus carota)
  • Cèdre (Cedrus atlantica, Cedrus deodora, Juniperus virginiana) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Citron (Citrus limon) : sans danger pour la diffusion. Bien que cela ne présente aucun danger pour l’application topique, l’orange douce est suggérée à la place, car elle est moins agressive pour la peau. Si elle est pressée à froid plutôt que distillée à la vapeur, cette huile essentielle est un photosensibilisateur potentiel.
  • Citronelle (Cymbopogon nardus) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Coriandre (Coriandrum sativum)
  • Cyprès (Cupressus sempervires)
  • Épinette (Picea abies, Picea glauca, Picea mariana, Picea rubens)
  • Géranium (Pelargonium graveolens)
  • Immortelle (Helichrysum angustifolium)
  • Mandarine (Citrus reticulata)
  • Néroli (Citrus aurantium)
  • Orange douce (Citrus sinensis)
  • Palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • Pamplemousse (Citrus paradisi)
  • Petitgrain (Citrus aurantium)
  • Pin (pinus divaricata, pinus resinosa, pinus strobus, pinus sylvestris) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Ravensara (Ravensara aromatica)
  • Rosalina (Melaleuca ericifolia)
  • Rose (Rosa damascena)
  • Santal (Santalum spicatum)
  • Sapin (Abies sibirica)
  • Tangerine (Citrus reticulata)

Huiles essentielles sans danger Enfant 2 ans et +

Ceci n’est qu’une ligne directrice générale et il faut prendre grand soin de faire des recherches sur l’utilisation cutanée maximale de chaque huile essentielle individuellement avant de l’utiliser. La quantité maximale recommandée d’huiles essentielles utilisée chez les enfants de 2 ans et plus ne doit pas dépasser 2 % de la recette, soit 20 gouttes d’huile essentielle pour 30 ml d’huile végétale.

  • Ail (Allium sativum) : meilleur pour la diffusion car elle peut causer des irritations cutanées lorsqu’elle est appliquée localement.
  • Basilic citronné (Ociumum x citriodorum)
  • Basilic doux (Ocimum basilicum)
  • Benjoin (Styrax benjoin, Styrax paralleloneurus)
  • Poivre noir (Piper nigrum) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) : est sans danger seulement pour la diffusion. La cannelle n’est pas sans danger pour la peau, car elle est trop irritante. Utilisez plutôt des feuilles de cannelle pour les préparations topiques.
  • Sauge sclarée (Salvia sclarea)
  • Giroflier (Syzygigium aromaticum, Eugenia aromatica, Eugenia caryophyllata) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Copahu (Copaifera officinalis)
  • Encens (Boswellia carterii)
  • Gingembre (Zingiber officinale) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Hysope (Hyssopus officinalis)
  • Genévrier (Juniperus communis)
  • Citronnelle (Andropogon citratus, Andropogon flexuosus, Cymbopogon citratus, Cymbopogon flexuosus) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Citron vert (Citrus x aurantifolia)
  • Mélisse (Melissa officinalis)
  • Myrrhe (Commiphora myrrha)
  • Origan (Origanum onites, Origanum smyrnaeum, Origanum vulgare, Origanum compactum, Origanum hirtum, Thymbra capitata, Thymus capitatus, Coridothymus capitatus, Satureeja capitata)
  • Marjolaine douce (Marjorana hortensis)
  • Patchouli (Pogostemon cablin)
  • Menthe verte (Mentha cardiaca, Mentha spicata)
  • Tea tree citronné (Leptospermum petersonii, Leptospermum citratum, Leptospermum liversidgei)
  • Thym (Thymus vulgaris, Thymus Zygis) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Curcuma (Curcuma longa)
  • Verveine citronnée (Aloysia triphylla, Aloysia citriodora, Lippa citriodora, Lippa triphylla)
  • Vétiver (Vetiveria zizanoides)
  • Valériane (Valeriana officinalis)
  • Ylang ylang (Cananga odorata) : peut être diffusé pour les enfants de moins de 2 ans.

Huiles essentielles sans danger Enfants 6 ans et +

Ceci n’est qu’une ligne directrice générale et il faut prendre grand soin de faire des recherches sur l’utilisation cutanée maximale de chaque huile essentielle individuellement avant de l’utiliser. La quantité maximale recommandée d’huiles essentielles utilisée chez les enfants de 6 ans et plus ne doit pas dépasser 3 % de la recette, soit 30 gouttes d’huile essentielle pour 30 ml d’huile végétale.

  • Anis (Pimpinella anisum) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Anis étoilé (Illicium verum) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Cajeput (Melaleuca cajuputi, Melaleuca leucadendron)
  • Cardamome (Elettaria cardamomum) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Fenouil, doux et amer (Foeniculum vulgare)
  • Laurier noble (Laurus nobilis)
  • Marjolaine, espagnole (Thymus mastichina)
  • Menthe des champs, menthe du Canada (Mentha arvensis, Mentha canadensis)
  • Menthe poivrée (Mentha x piperita) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Muscade (Myristica fragrans) : utilisez une petite quantité sur la peau car elle peut causer une irritation cutanée si elle n’est pas correctement diluée.
  • Niaouli (Melaleuca quinquenervia cineolifera)
  • Sauge  (Salvia officinalis, Salvia fruiticosa, Salvia tribola, Salvia apiana)

Huiles essentielles sans danger Enfants 10 ans et +

À cet âge, la plupart des huiles essentielles sont sûres pour l’usage topique ou la diffusion pour les enfants, bien que vous devriez toujours vous assurer d’introduire lentement chaque huile individuellement, pour être sûr qu’il n’y a pas de réactions indésirables ou allergies. Les huiles essentielles de menthe poivrée, d’eucalyptus et de romarin sont toutes évitées chez les jeunes enfants parce qu’elles contiennent un constituant chimique appelé cineol 1,8 et menthol. Selon Robert Tisserand, dans la nouvelle édition d’Essential Oil Safety :

C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’éviter l’utilisation de ces huiles essentielles (et d’autres contenant une forte teneur en ces constituants chimiques) chez les jeunes enfants. La menthe poivrée peut être utilisée sans danger à partir de 6 ans, mais toutes les huiles essentielles d’eucalyptus et de romarin doivent être évitées avant l’âge de 10 ans et plus. Il est important de noter que la marque d’huile essentielle que vous choisissez d’utiliser ne change pas cette recommandation.

  • Eucalyptus (Eucalyptus camaldulensis, Eucalyptus globulus, Eucalyptus maidenii, Eucalyptus plenissima, Eucalyptus kochii, Eucalyptus polybractea, Eucalyptus radiata, Eucalyptus autraliana, Eucalyptus phellandra, Eucalyptus smithii)
  • Romarin (Rosmarinus officinalis)

Les mélanges « Thieves » devraient être évités chez les enfants de moins de 10 ans

Tous les mélanges d’huiles essentielles boosters d’immunité de type Thieves contiennent de l’eucalyptus, du romarin, du clou de girofle, de l’écorce de cannelle et du citron. Les huiles essentielles d’eucalyptus et de romarin sont à éviter chez les enfants de moins de 10 ans. L’huile essentielle de clou de girofle ne doit pas être utilisée de façon topique chez les enfants de moins de 2 ans. L’huile essentielle d’écorce de cannelle doit être évitée à tout âge, car elle est trop irritante pour la peau, la feuille de cannelle est plutôt recommandée. Pour une version sans danger pour les enfants de ce mélange antibactérien, je partage mes versions pour tous du mélange Thieves. Vous pouvez également faire votre propre vapo rub pour enfants !

baby-784608_640

Quelles sont les huiles essentielles préférées de vos enfants ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s